GRAISSAGE DES QUEUES DE SOUPAPES

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

GRAISSAGE DES QUEUES DE SOUPAPES

Message  TREFLE78 le Dim 19 Jan - 14:05

BONJOUR
JE SUIS ENTRAIN DE REFAIRE LE MOTEUR DE MON TREFLE QUE JE N AI JAMAIS VU TOURNER NI ROULER ET POUR CAUSE JE L AI ACHETER EN CAISSE DONC APRES L USINAGE DU BLOC POUR DES PISTONS NEUFS AINSI QUE LA SEGMENTATION JE REMONTE ET UNE QUESTION M EST VENU EN REGARDANT DE PLUS PRES JE NE COMPREND PAS COMMENT L HUILE PEU MONTER DANS LE HAUT MOTEUR PAR CONTRE JE POSSEDE PLUSIEURS MOTEUR MAIS AUCUN N AS LE MEME MONBRE DE TROUS POUR REDESCENDRE L HUILE AU NIVEAU DES POUSSOIRS EST CE NORMAL ?
LES ANCIENS PROPRIETAIRES ONT ILS PERCES CES TROUS EUX MEMES POUR EVITER QUE L HUILE COULE LE LONG DE LA TOLE CACHE SOUPAPES
J AI FAIT AUSSI REUSINER LA POMPE A HUILE POUR SUPPRIMER LE JEU DE L ARBRE AVEC UNE BAGUE EN BRONZE ET AUSSI J AI FAIT REFAIRE LA BAGUE DU PIGNON D ENTRAINEMENT CAR APRES AVOIR PRIS PLEIN DE RENSEIGNEMENTS SUR CET EXCELLENT FORUM !!!!
JE RECHERCHE AUSSI DES PHOTOS DE LA MODIFICATIONS DU TUBE TRANSPARENT POUR REMONTER L HUILE QUE J AI DEJA VU MAIS OU?
MERCI PAR AVANCE DE VOS REPONSES
LAURENT TREFLE78

TREFLE78

Messages : 7
Date d'inscription : 15/04/2012
Age : 56
Localisation : LES ALLUETS LE ROI

Revenir en haut Aller en bas

Re: GRAISSAGE DES QUEUES DE SOUPAPES

Message  c3 le Lun 20 Jan - 9:04

Bonjour,
 
Il serait agréable que tu écrives tes messages en minuscules. En effet, ecrire en majuscule sur un forum est interprété comme un signe de colère... Nous n'avons pas l'impression que ce soit le cas.
 
Concernant tes interrogations, effectivement, 2 écoles s'opposent, celle de ceux qui laissent l'huile pisser le long de la tôle, et celle de ceux qui ont pratiqué un trou dans le carter pour que l'huile redescende.
 
J'ajouterai que pour ma part, je pratique un graissage supplémentaire à la burette à chaque départ à froid. La tôle est retirée en permanence et donc de ce fait, je suis de la première école.... Surprised

Bonne journée

c3

c3

Messages : 651
Date d'inscription : 04/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

graissage des queues de soupapes

Message  TREFLE78 le Lun 20 Jan - 21:34

bonsoir,
mille excuses non je ne suis vraiment pas du tout en colere ce serait meme le contraire je trouve ce forum trés sympa ainsi que l amicale mais c est la premiére fois que j'ecrivais sur un forum merci pour cette reponse mais alors le graissage est presque inexsistant a part mettre de l huile avec une burette a froid!!! je n avais encore jamais vu ça pourtant je suis mecanicien dans l ancienne (carrosserie lecoq)  
merci encore c3

TREFLE78

Messages : 7
Date d'inscription : 15/04/2012
Age : 56
Localisation : LES ALLUETS LE ROI

Revenir en haut Aller en bas

Re: GRAISSAGE DES QUEUES DE SOUPAPES

Message  c3 le Mar 21 Jan - 8:44

Bonjour,

Effectivement, c'est un peu limite comme graissage. D'ailleurs dans le manuel, il est noté que le graissage s'effectue grace aux vapeurs d'huile. Tout un programme n'est-ce pas ! Avec cela, on comprend mieux la notion d'usure... Cela dit, ne jamais oublier, que la durée de vie d'un moteur sans l'ouvrir à l'époque n'était que de 10 à 15000 km. On bricolait, on rechargeait, on remplaçait pas mal de pièces.

Bonne journée

c3

c3

Messages : 651
Date d'inscription : 04/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: GRAISSAGE DES QUEUES DE SOUPAPES

Message  Kronos le Mar 21 Jan - 9:55

Bonjour ,
D' ailleurs on se demande pourquoi on a choisi un tel cauchemar ..... Very Happy Very Happy 
Pour moi ....quoi !!
Amicalement ,
K

Kronos

Messages : 729
Date d'inscription : 16/03/2011
Localisation : Sud Ouest

Revenir en haut Aller en bas

Vos habitudes pour lubrifier les soupapes, la magnéto, et éventuellement d'autre choses. Périodicité. Quantité...

Message  Le Tacoteur le Lun 30 Mai - 17:46

Bonjour ou rebonjour,
  Comme ça concerne à peu près le même sujet, je pose mes questions ici. (si jamais vous pensez que ça mérite plutôt d'être dans un nouveau sujet, merci de me le signaler???
  Quels sont vos habitudes avant des longs trajet (même pour les petits trajets), à savoir si vous donnais une giclé d'huile sur les poussoirs de soupape, sur les queues de soupape, dans les trous huileurs de magnéto et en quelle quantité, etc... Moteur tournant ou moteur arrêté? Si vous avez remarqué que vos queues de soupape s'assèche après des long trajets, vu que c'est pas très lubrifié... Est-ce que vous allez même jusqu'à lubrifier les hauts des queues de soupapes par les trous de bougies (car par le dessous les queues ne sont pas forcément lubrifié sur toute leur longueur...)?
  Qu'est-ce qu'un long trajet pour vous. Le plus long trajet que j'ai fait en un après-midi étant de 190km (avec quelques poses) le jeudi d'ascension dernier par un temps sec et assez chaud. Trajet très agréable avec toujours l'appréhension de la panne. Mais La Belle ne m'a fait aucun caprice, je l'ai même trouvé volontaire en pouvant gravir une longue et très pentu côte sans avoir à repasser la 1ère vitesse. Je n'ai pas constaté de surchauffe au cour du trajet en contrôlant au pistolet thermomètre laser de temps en temps au cour du trajet au niveau des points critiques (tube de monté d'eau en haut du radiateur, radiateur, bloc moteur. J'ai quand même remis environ 3L d'eau en cours de route après avoir fait environ 170km. Je sais pas si c'est normal sachant que c'est pas forcement toute de l'eau que la voiture a consommé mais plutôt de l'eau que j'ai perdu par le bouchon en cour de route car il n'a pas de joint et l'eau a tendance à sortir en cour de route par le bouchon, ça m'à "barbouillé" les côtés du capot moteur). Je précise aussi qu'il n'y a plus la tôle déflecteur soudé à l'intérieur qui se trouve normalement en haut dans le radiateur et qui évite à l'eau qui arrive par le tube haut du radiateur de venir en direction du bouchon ou en direction des yeux si le bouchon est ouvert. Ce qui augmente les fuites par le bouchon sans joint.
  J'ai réussi à faire du 8,16L de SP98+additif sans plomb, ce qui est très correct je trouve. J'ai remis 15,5L dans le réservoir seulement juste avant de rentrer la voiture au garage alors que je pensais avoir à faire un plein en cour de route car je pensais faire un bon 10L au 100km (je suis parti avec le plein).
Donc comment pratiquez-vous avec vos 5HP en ce qui concerne les lubrifications (avant et/ou après trajet) et vos consommation d'essence et d'eau etc...
En attendant de vous lire, merci d'avance!
Amicalement
A+
avatar
Le Tacoteur

Messages : 215
Date d'inscription : 22/12/2012
Age : 47

Revenir en haut Aller en bas

Re: GRAISSAGE DES QUEUES DE SOUPAPES

Message  Fer le Lun 30 Mai - 22:20

L'additif sans plomb est inutile. Dans l'epoque il n y a pas du plomb dans l'essence. Et j'ai lu une test d'une magasin allemande de voitures classiques. Ils ont fait des essais avec le essence sans plomb et l'essence E10. A part d'une piece en plastique il n y a auqune probleme avec ces carburants modernes. Pour le graissage du moteur les godets sur les bielles qui tournent tres vite jettent l'huile partout.
avatar
Fer

Messages : 1423
Date d'inscription : 12/04/2010
Age : 55
Localisation : Limbourg Pays-Bas

Revenir en haut Aller en bas

Re: GRAISSAGE DES QUEUES DE SOUPAPES

Message  Le Tacoteur le Lun 30 Mai - 23:58

Justement non le "barbotage" des cuillères qui sont fixées au niveau des 4 têtes de bielles, ne viennent pas lubrifier les tiges des soupapes car elle sont isolés du carter d'huile du moteur et se trouve en haut en bordure du bloc cylindre et il n'y a pas non plus de réseau d'huile qui viennent lubrifier les tiges de soupapes d'où ce problème de manque de lubrification. D'après ce que je pense, ce ne sont que les poussoirs des soupapes qui sont lubrifiés par la projection d'huile par barbotage.
Pour l'additif sans plomb par expérience (mauvaise expérience) je préfère en mettre car j'espère pouvoir faire beaucoup de km avec ma 5HP sans avoir à refaire trop souvent les sièges de soupape ni à changer les soupapes. En 1925 c'est sûr, les voitures roulaient peu et faire 15 000km était à cette époque un gros kilométrage et ouvrir un moteur pour rectifier les sièges et changer les soupapes à ce kilométrage était "normal" alors qu'aujourd'hui 15000km c'est peu. Si ils ont mis du plomb dans l'essence par la suite c'est justement pour réduire l'usure des soupapes grâce à ce tapis minuscule de plomb qui permettait de réduire considérablement l'usure des soupapes et de leurs sièges. Vue qu'il n'y a plus de plomb dans nos essences et que l'additif pour obtenir se même tapis existe, pourquoi s'en priver. Sachant que je roule avec des soupapes d'époque donc en métal assez tendre de même pour les sièges de soupapes qui ne sont pas renforcés.
Quand je dis que j'ai eu une mauvaise expérience, c'est que j'ai flingué un moteur de Citroën 2CV peut de temps après que ne soit apparu le sans plomb 98 à la place du super plombé; on m'avait dit que le moteur pouvait rouler au sans plomb sans additif donc je l'ai fait pendant plusieurs dizaines de millier de km et les sièges et les têtes de soupape ont rendu l'âme donc échange standard de moteur et depuis le nouveau moteur a prix 400 000km et n'ai toujours pas mort alors que l'autre avait à peine franchi les 100.000km la première partie ayant été faite avec le super plombé qui existait encore et la fin au sans plomb pur. Pour les petit rouleur ok sans plomb pur, mais gros rouleur je préfère conserver mon additif.
Chacun fait en fonction de ses expériences pour utiliser ou non de l'additif. Et je me rend compte qu'il y a à peu prêt 50% des gens qui disent qu'il faut absolument mettre de l'additif sans plomb et 50% qui disent qu'il ne faut absolument pas en mettre.
Pareil pour le SP95 E10 j'ai eu le malheur de ne pas faire attention un jour que c'était du sans plomb E10 que la station proposait (je ne savait même pas qu'il existait à cette époque d'ailleurs) j'ai fait un plein de ma ZX injection et depuis elle est asthmatique, quelque chose dans le système d'injection n'a pas apprécié apparemment et d'ailleurs Citroën dit que le SP95 E10 n'ai pas adapté pour ma voiture qu'il ne faut pas en mettre. Embarassed
avatar
Le Tacoteur

Messages : 215
Date d'inscription : 22/12/2012
Age : 47

Revenir en haut Aller en bas

Re: GRAISSAGE DES QUEUES DE SOUPAPES

Message  Fer le Mar 31 Mai - 8:22

ma deuche roule depuis plus de 25 ans en 95 sans plomb. Et sans problemes elle a maintenant 208.000 kms sans que le moteur etait ouvert! Une soupape cassé c'est une autre chose ca peut arriver toutjours. Rolling Eyes
Et le e10 et plus agressif que du essence normale et va enlever des saletés et ca peut bloquer des petits canalisations d'une systeme a injection.
avatar
Fer

Messages : 1423
Date d'inscription : 12/04/2010
Age : 55
Localisation : Limbourg Pays-Bas

Revenir en haut Aller en bas

Re: GRAISSAGE DES QUEUES DE SOUPAPES

Message  amicale5hp le Mar 31 Mai - 10:31

Bonjour a tous,

A mon tour de mettre mon grain de sel sur les sujets en discutions.

Au départ les blocs en alu, n'avait pas de trous pour faire redescendre l'huile côté des soupapes. Fuite le long du bloc par le cache soupape.
Pour éviter cela, au milieu des soupapes sur le bloc, des petits malins ont eu l'idée de faire un trou de 2 ou 3 mmm pour faire un retour dans le carter. Bonne idée !! par contre en faire trop, inutile.Nous pouvons avoir l'effet inverse.Car quand le moteur tourne une pression ce fait dans le moteur , pour que l'huile se dispatche partout et cela sert a graisser les pistons etc.
Si les jeux des guides ,des queues de soupapes sont suffisant, les vapeurs d'huile suffisent a graisser suffisamment. Pour une queue de soupape, celle ci doit glisser librement dans le guide dès le montage, si vous avez un montage dit juste ou gras, vous avez de grande chance de grippage sois a la mise en route ou après .Si votre voiture est dans un endroit humide, avant la mise en route, rien ne vous interdit de mettre un peu d'huile.
Concernant le pompe à huile, ne pas oublié de mettre les petits ressorts souple, ce qui évite de faire monter le moteur froid en régime pour amorcer. Des fois , celle ci s'amorce pas facilement, juste lui injecter par le trou avant avec une pompe une bonne giclé d'huile et et celle s'amorce.
Concernant l'essence , sois SP95( honnêtement)pas terrible surtout avec de l'additif (suivant les marques)Après arrêt un prolongé fil rouge dans les filtres, et même sans, tôt d’octane un peu faible. .
SP 98, parfait, même sans additif. Je vous donne ma (salade) un ou deux dé à coudre d'huile pour 18L.
J'ai roulé pendant 23 ANS, avec le même moteur( refait a l'époque, mais sans équilibrage) sur mon trèfle Tour de Bretagne etc, abandon très vite du sp95, additif, et bien cher amis, pas un rodage de soupape,simplement un joint de culasse. Pas fiable un moteur de 5hp !!!!!!! Je viens de l'ouvrir, segmentations usées, et pistons.Les queues de soupapes ont pris un peu de jeux mais pas très grave.
Alors, cela veut dire que nos huiles sont nettement performante, que les usinages sont plus juste.
Je viens de faire équilibrer un vilebrequin,le volant moteur d'un moteur 5HP, impensable le déséquilibre . Rien détonant de l'usure prématuré
de nos moteurs.
Voilà, ceci est mon avis et n'engage que moi, a chacun de juger. les conseils de chacun ,bien secoué dans le panier, donne les bons conseils.
Bravo à tous pour vos débats, continué ....
Amicalement à tous,
Jean Pierre Roland.
Président








amicale5hp

Messages : 1750
Date d'inscription : 02/01/2010
Age : 71
Localisation : Orleans

http://amicale5hpsandillon.site.voila.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: GRAISSAGE DES QUEUES DE SOUPAPES

Message  Le Tacoteur le Mar 31 Mai - 15:24

C'est possible que ce n'était qu'un simple concours de circonstance qui on fait que le premier moteur de la 2CV acheté neuve en 1989 par mon Père (donc l'histoire du moteur était parfaitement connu) a eu ses sièges de soupape très abimé juste après avoir roulé au SP98 pure pendant plusieurs dizaine de milliers de km mais à l'époque s'était les symptômes que la presse automobile annonçais en cas d'utilisation de SP98 dans des moteurs sans siège de soupape renforcé donc ça m'avait confirmé qu'il fallait bien de l'additif. Je peut me tromper mais tout indiquait à l'époque que le manque d'additif pour remplacer le plomb et ça fonction "d'amortisseur" sur les sièges de soupape en était la cause. A l'époque se n'était que mes débuts dans la mécanique donc j'ai laissé faire l'échange standard (très cher) si s'était maintenant je pense que j'aurai pu ne changer que les culasses moi-même ou même ne faire que réusiner les sièges de soupape et roder ou changer les soupapes.
   Quand à rouler au sans plomb 95, j'ai aussi essayé sur 2CV; 4L; etc... et c'était une catastrophe et de toute façon les moteurs étant prévu pour du 97 d'octane minimum le SP95 ne peux que mal se comporter. Je me souvient: démarrages moteur très difficile, cliquetis à tous les régimes (obligeant de ne jamais accélérer rapidement mais d'enfoncer que très progressivement l'accélérateur pour éviter ce cliquetis destructeur, surchauffe moteur, consommation plus importante... rien de bien bon pour le moteur et pour le confort de conduite. Moteur rugueux; sec.
   Fer je te félicite d'arriver à rouler à la fois au sans plomb pure et en plus du SP95. Ton moteur n'aurai pas été adapté pour résister à cela? Siège de soupape renforcé adaptation des chambres de combustion pour carburant à indice d'octane de 95? Ta 2CV a été vendu neuve en France ou en Hollande ou Allemagne etc..., se qui expliquerai que le moteur était peut-être spécifique pour rouler au SP95 sans additif? Car je croix que l'Allemagne et la Hollande se sont mis à rouler au sans plomb bien avant la France. Car sur les dernières 2CV vendu en France apparemment ça ne fonctionne pas très bien (de mémoire j'ai fais l'essai sur le moteur échange standard de la 2CV de 1989 et sur une autre de juin 1990 mais il y a déjà plusieurs années).
Il n'y a que 2 2CV et une 4L qui ne supporte pas le SP95 et il faut que ça tombe sur moi, j'ai vraiment pas de chance.
J'ai même essayé sur mon Citroën C15 essence 1.1 carbu de 1992 qui est pourtant prévu pour supporter 3 types de carburant, le super plombé(qui n'existe plus en France) le SP98 et le SP95 sans additif. Et bien devinez quoi: avec le SP95 j'ai droit au cliqueti et aux démarrages difficiles. Ca doit venir de moi... (Je ne met pas d'additif dans le C15 normalement il n'y a pas à en mettre).
Est-ce que les pétroliers ont amélioré les additifs incorporés directement dans leur SP98 SP95 et que l'additif qu'on rajoute nous après n'est plus nécessaire maintenant alors qu'il l'était à la fin des années 80 et au début des années 1990 quand le sans plomb est apparu en France???
Les constructeurs reste flou ou mué à ce sujet ou eux aussi apportent des infos contradictoire en disant que pour un modèle bien précis il faut de l'additif et un autre dit le contraire (ce qui explique que nous aussi on a du mal à tombé d'accord). Mais ils préfèrent nous vendre des voitures neuves et mettre en petit cube nos anciennes et horrible vieille guimbarde polluante et puante. C'est bizarre je sent casiment rien derrière ma ZX catalyseur chaud alors que derrière le pot d'un hdi "moderne" je ne tient pas 2mn sans que l'odeur ne m'incommode le nez et me prenne à la gorge. J'ai sans doute une maladie: l'antimodernite-aïgu... Je ne suis pas sûr que la destruction de l'ancienne et toute la fabrication de la nouvelle ne pollue pas davantage que de continuer à rouler avec l'ancienne, surtout lorsque l'ancienne avais déjà un pot catalytique...!!!??? D'ailleurs un conducteur d'un gros 4X4 (il y en a aussi des gentil mais apparemment pas cette personne là) il y a environ 2 ou 3ans n'a pas hésité à me dire que je n'avais rien à faire avec ma "poubelle" ma "bouse" devant lui sur une route limité à 70km/h qui est une simple route d'accès à un village (j'était en 4L 1108cm3 qui roule à plus de 120km/h sans problème et même bien plus en descente). J'ai eu le malheur de lui montrer dans mon rétro que de me coller à moins de 2m derrière moi avec son pare-chocs haut perché à 70km/h n'était pas sécurisant et surtout interdit et je me suis jeté sur le côté droit pour laisser passer cette personne "pressé" qui ne l'était pas tant que ça puisse qu'il s'est arrêté à coté de moi en pleine route pour m'incendier de sautise pendant environ 15mn voulant me sortir de la voiture et me casser la figure (évidemment le mec c'était une armoire à glace). De toute façon il y avait un semi-remorque devant moi, je ne pouvait pas aller plus vite. Et tous ça devant ça femme et ces jeunes enfants (bonjour l'exemple d'éducation)...

Otez-moi d'un doute: nos bloc-moteur et culasse de 5HP sont bien en acier et pas en alu? Seul le carter inférieur est en alu. Je ne parle pas de la boite de vitesse.

Je change à moitié de sujet par une idée qui m'est passé par la tête: Si à Paris ils valident l'interdiction de circuler avec les voitures d'avant 1997 pour cause de pollution (dans la série j'ai encore de la chance ou plutôt non, ma voiture "moderne" c'est ma ZX de.......1996 avec pourtant ça pastille verte et son pot catalytique donc si je vais à Paris il faut que j'y aille la nuit) alors que le gros 4x4 diesel B_W ultra moderne que je suivais il y a peu avec ses panaches de fumées noire piquant les yeux et brulant la gorge aura le droit d'y circuler... J'espère qu'ils supprimerons le défilé des véhicules et des avions et hélicoptère du 14 juillet sur les champs Elysée pour montrer l'exemple surtout que je pense qu'en une matinée ils doivent polluer plus que toutes nos anciennes réuni roulant occasionnellement dans une année. Mais ça c'est un autre débat...silent Evil or Very Mad

Je pense que vous avez l'habitude, j'ai du mal à faire cour... Embarassed Embarassed Embarassed
avatar
Le Tacoteur

Messages : 215
Date d'inscription : 22/12/2012
Age : 47

Revenir en haut Aller en bas

Re: GRAISSAGE DES QUEUES DE SOUPAPES

Message  c3 le Mer 1 Juin - 13:10

Le Tacoteur a écrit:

Otez-moi d'un doute: nos bloc-moteur et culasse de 5HP sont bien en acier et pas en alu? Seul le carter inférieur est en alu. Je ne parle pas de la boite de vitesse.

:

Bonjour,

Sur mon auto, le carter est en alu, le bloc est en alu, les cylindres et la culasse sont en fonte... donc pas d'acier....

Pour le reste de la dissertation, mon retour d'expérience est que le SP98 sans additif est un bon compromis sur nos autos.

bonne journée.

c3

c3

Messages : 651
Date d'inscription : 04/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: GRAISSAGE DES QUEUES DE SOUPAPES

Message  m gosset le Mer 1 Juin - 18:00

Pour repondre a ta question sur : " les bonnes habitudes  avant long trajet ... "  , je crois que la meilleure source d' information est la "Notice d' Entretien Citroen 5HP" qui est tres precise et  complete :

http://www.fichier-pdf.fr/2015/04/01/notice-entretien-5hp/

... egalement cette version un peu differente :

http://www.fichier-pdf.fr/2012/05/16/notice-entretien-5hp-jm/

Cordialement
MG
avatar
m gosset

Messages : 798
Date d'inscription : 29/01/2011
Localisation : UK

Revenir en haut Aller en bas

Re: GRAISSAGE DES QUEUES DE SOUPAPES

Message  Le Tacoteur le Jeu 2 Juin - 13:31

Merci pour vos réponses et infos.
Pardon, quand je disais "acier" en faite je pensais évidemment "fonte".
Tes cylindres de 5HP (= les pistons) sont vraiment en fonte??? Tu veux pas dire plutôt les chemises qui sont en fonte [C3], car là ça m'étonne beaucoup quand même?
Les plans d'époque sont trompeur car les coupes sont représentées partout avec des hachures simples continues, pouvant faire croire à des métaux ferreux au lieu de hachures doubles pour signaler les alliages léger. Toutefois la norme n'existait peut-être pas encore et de toute façon il est encore toléré de représenter tous métal et alliage en hachure simple et continu.
J'ai réussi à faire cours!!! bounce
A+
avatar
Le Tacoteur

Messages : 215
Date d'inscription : 22/12/2012
Age : 47

Revenir en haut Aller en bas

Re: GRAISSAGE DES QUEUES DE SOUPAPES

Message  amicale5hp le Jeu 2 Juin - 14:23

Bonjour,

Je réponds à la place de C3.

Le bloc cylindre est en fonte .Alésage des cylindres fait directement ( pas de chemise rapportée), Les premiers moteurs avait des pistons en fonte , ensuite en alu.
Il y a eu deux hauteurs de bloc.
Voici pour l'info..

JeanPierre




amicale5hp

Messages : 1750
Date d'inscription : 02/01/2010
Age : 71
Localisation : Orleans

http://amicale5hpsandillon.site.voila.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: GRAISSAGE DES QUEUES DE SOUPAPES

Message  Le Tacoteur le Jeu 2 Juin - 22:17

Bonjour,
Merci [amicale5hp] et bien une chose de plus que j'apprend grâce au Forum, je ne savait pas que des cylindres en fonte avaient équipés les premières 5HP. Il faudra que je me replonge dans mes revues technique de 5HP car cet histoire de pistons fonte puis alu m'avait échappé. A moins qu'ils n'en parlent pas. Et j'ai bien noté que tu précise que le bloc qui reçoit les "cylindres (pistons)" est en fonte; ça il suffisait que je regarde ma 5HP pour le voir.
Et que 2 hauteurs de bloc existe.
A plusieurs on va réussir à rassembler les bonnes infos.
Merci aussi à C3 et à Tous les Amis du forum pour leurs interventions, bravo le Forum.
Et n'hésitez pas à préciser si vous savez autre chose autour du sujet.
avatar
Le Tacoteur

Messages : 215
Date d'inscription : 22/12/2012
Age : 47

Revenir en haut Aller en bas

Re: GRAISSAGE DES QUEUES DE SOUPAPES

Message  amicale5hp le Ven 3 Juin - 7:59

Bonjour l'ami,

Je me permet de te reprendre suite a ta première phrase.
Le bloc était coulé en fonte avec les passages d'eau et les cylindres. Ensuite usinage au côte de 55;
Les premiers pistons étaient en fonte, comme sur beaucoup de marque. Ensuite, en alu.

A l'époque des Simca 1000 rallye, monte également de pistons fonte et sur sur d'autres marque également.Aujourd'hui des pistons forgées
sont utilisés.
Amicalement,
Jean Pierre


amicale5hp

Messages : 1750
Date d'inscription : 02/01/2010
Age : 71
Localisation : Orleans

http://amicale5hpsandillon.site.voila.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Cylindre ou Cylindre???

Message  Le Tacoteur le Ven 3 Juin - 12:23

C'est qu'ont avait pas la même définition d'un cylindre, pour moi le cylindre c'était le piston et pour toi c'est le trou (l'alésage).
Il y a de nombreuses années moi aussi, quand on me parlait cylindre de moteur, je pensais plutôt à l'alésage et un mécano m'avait repris (voir même remonté les bretelles quand j'étais jeune) en me disant que le cylindre c'est le piston. Car c'est vrai qu'en géométrie un cylindre a pour définition: Un cylindre est un solide limité par deux bases qui sont deux disques parallèles et superposables et une surface latérale courbe.
Et en cherchant sur le net, je voit que je m'était fait remonter les bretelles à tort (si seulement il y avait eu internet à l'époque pour lui démontrer que je n'avait pas tout à fait tort) car en effet en mécanique auto on appelle souvent cylindre du "vide" et non un "solide".
Comme quoi lorsque quelqu'un nous affirme quelque chose, il faut toujours laisser un doute. Du côté définition de géométrie c'est ce mécano qui avait raison alors que les "motoristes" en donne une autre définition. Comme j'avait à l'époque seulement mon bouquin de géométrie à disposition et qu'a la base j'ai une formation de mécanique générale, la seule définition à ma disposition était celle d'un solide et qu'un alésage c'était un alésage donc un "trou" rond.
Et même ce que je dit encore là pourra peut-être être remis en cause d'ici peu.
avatar
Le Tacoteur

Messages : 215
Date d'inscription : 22/12/2012
Age : 47

Revenir en haut Aller en bas

Re: GRAISSAGE DES QUEUES DE SOUPAPES

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum