Amicale 5HP
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
-29%
Le deal à ne pas rater :
SSD interne MSI – MSI SPATIUM M371 NVMe M.2 -1To à 69,90€
69.91 € 99.01 €
Voir le deal

Louis Renault , Andre Citroen et Henry Ford

2 participants

Aller en bas

Louis Renault , Andre Citroen et Henry Ford  Empty Louis Renault , Andre Citroen et Henry Ford

Message  m gosset Ven 21 Jan - 9:21

Bonjour  a tous


Voici un extrait d ' un article sur Louis Renault , concernant ses relations avec Andre Citroen:


Louis Renault , Andre Citroen et Henry Ford  7c781510

Source :
http://leroux.andre.free.fr/louisrenault.htm

http://leroux.andre.free.fr/
... un site interessant sur les automobiles d' autrefois.

Bonne visite .

MG


Dernière édition par m gosset le Sam 12 Mar - 15:57, édité 1 fois
m gosset
m gosset

Messages : 3200
Date d'inscription : 29/01/2011
Age : 75
Localisation : UK. / Londres

landmannnn aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

Louis Renault , Andre Citroen et Henry Ford  Empty Louis Renault & Andre Citroen ... et aussi Henry Ford

Message  m gosset Jeu 17 Fév - 17:46

En complement a l' article precedent , voici quelques extraits d' un livre tres interessant :

“The life of the Automobile : A new History of the Motor Car” by Steven Parissien

Louis Renault , Andre Citroen et Henry Ford  D73a5610

https://www.ebay.fr/itm/393365418832?hash=item5b9667f350:g:gzIAAOSwk25gjpc2


... sur Louis Renault et Andre Citroen

"P61
Quelles que soient ses réalisations, on ne peut pas dire que Louis Renault ait été un personnage  attachant. …
Un collègue l'a décrit comme "toujours de mauvaise humeur, irritable, tendu et agressif à cause de sa timidité naturelle". En dehors de l'habitacle de ses voitures de course adorées, Renault se sentait vulnérable et maladroit, et il n'aimait pas travailler avec les autres ou déléguer, même aux cadres supérieurs.

Comme Henry Ford, il était impatient et agité, et ne restait que rarement immobile. Mais il était aussi dur, nerveux et capable de faire tout ce que ses employés faisaient,  ce qu'il a souvent prouvé dans les ateliers. C'était un mécanicien qui avait réussi, et il se comportait toujours comme s'il était toujours ce mécanicien. …

Il se méfiait beaucoup de la finance et empruntait rarement aux  banques, sauf en cas d'absolue nécessité.
Quand en 1931, au plus fort de la Grande Dépression, Renault n'avait plus d'argent, il a fallu une loi gouvernementale (connue sous le nom de loi Renault) pour le forcer à accepter une aide de l'Etat.
.....
Page 62
Les opinions conservatrices intransigeantes de Louis Renault ont fait de lui l'un des principaux porte-drapeaux de la droite dans les années 1930.

Le magnat traditionaliste s'est fait particulièrement entendre dans ses dénonciations de la coalition de gauche du Front Populaire de gauche de Léon Blum en 1936 ; il a licencié 2 500 travailleurs en les soupçonnant d'être des communistes   et, pendant la courte durée de vie du Front populaire, la position résolument anti-syndicale de Renault a conduit à de  nombreuses grèves et arrêts de travail à Billancourt.

Pourtant, les magnats de l'automobile des années 1920 et 1930 n'étaient pas tous des dictateurs antisociaux ou des ingénieurs autistes. Le grand rival de Louis Renault, André Citroën, était un bon vivant exubérant qui n'aimait pas vraiment conduire ,  un contraste frappant avec ces rivaux de l'automobile qui étaient passés des voitures de course à la direction de conseils d'administration. …
Et il était de bonne compagnie, un joueur invétéré - le Daily Sketch de Londres rapportait le 24 septembre 1924, que Citroën avait gagné 162 000 £ (environ 3 millions d’ Euros  d'aujourd'hui) en quelques heures dans un casino de Deauville.- qui aimait aussi être vu avec de belles femmes,; les nombreuses amitiés de Citroën s'étendaient à de nombreuses célébrités de l'époque, comme Charlie Chaplin ou Joséphine Baker.

Les cadres de Citroën, à l'usine du Quai de Javel, faisaient preuve d'une grande loyauté et d'une grande affection à l'égard de leur chef haut en couleur créant un esprit de corps très différent de l'ambiance sombre du complexe Renault de Billancourt.

Citroën se rendait souvent dans les ateliers pour discuter avec son personnel et, contrairement à Renault, il déléguait volontiers les décisions importantes à ses cadres.

Citroën et l'austère et froid Renault n'ont jamais été proches. Renault était insensible, calculateur, lugubre et autocratique ;
Citroën était chaleureux, généreux, humain, et toujours visiblement enthousiaste à propos de ses voitures et de son personnel. Citroën est également juif et, après 1933, il s'inquiète de plus en plus de la montée de l'antisémitisme en Allemagne mais aussi en France. (Pendant la Seconde Guerre mondiale, plus de cent membres de la famille Citroën périrent dans les chambres à gaz d'Hitler, la majorité d'entre eux ayant été déportés de France par les autorités de Vichy).
Comme nous l'avons vu, Louis Renault n'a jamais jamais craint d'exprimer des opinions antisémites.
....
P 131
Au moment où la guerre éclate en 1939, Louis Renault en particulier était profondément embourbé dans une politique antisémite et pro-allemande. En 1938, il avait rencontré Hitler au Salon de l'automobile de Berlin et avait déclaré qu'il espérait qu'il n'y aurait pas d'autres guerres entre leurs deux pays.
Renault également faisait référence à son grand rival André Citroën en des termes résolument antisémites, et se plaîsait à l'identifier comme « le petit Juif »
A cette époque, Mme Renault est devenue une amie proche de l'écrivain de droite Pierre Drieu la Rochelle, qui, depuis 1936, était l'idéologue en chef des du Parti Populaire Français (PPF) de Jacques Doriot, et qui, après 1940, fut l'un des plus ardents et enthousiastes collaborationnistes de France."



... et aussi sur Henry Ford:
P 79
"Il y avait aussi un côté sombre au caractère d'Henry Ford, qui est devenu plus prononcé  au fur et à mesure qu'il vieillissait et s'enrichissait. Ford produisait en masse non seulement des modèles T mais mais aussi une propagande antisémite venimeuse, qu'il canalisait initialement à travers un journal qu'il avait acquis en 1918 pour sa campagne électorale, le « Dearborn Independent ».
Le célèbre article de Ford du 22 mai 1920, "Le Juif international",  répétait allègrement les calomnies des « Protocoles des sages de Sion », un tract tsariste de 1903 alléguant une conspiration juive mondiale, qui avait déjà été révélé comme un faux par le London Times en 1921. Cette pièce malveillante présageait les diatribes hebdomadaires du « Dearborn Independent »  détaillant l'effet corrupteur des Juifs sur la vie américaine, des tirades qui dénonçaient le jazz, les jupes courtes et l'inflation comme étant les résultats inévitables de la conspiration juive internationale. Ford semblait avoir oublié que l'architecte de ses usines automobiles mondialement connues, Albert Kahn, était juif - tout comme, d'ailleurs, une grande partie de sa propre main-d'œuvre.
Les divagations antisémites de Ford dans les années 1920 ont un activiste de droite peu connu de l'autre côté de l'Atlantique. Adolf Hitler a fréquemment cite Ford comme une inspiration précoce ; en effet, plusieurs passages de son apologie incohérente , Mein Kampf, semblent avoir été adaptés des écrits de Ford.
Henry Ford est certainement le seul Américain à être cité dans les pages de cette longue harangue.(Hitler a écrit que "seul un grand homme, Henry Ford" avait résisté aux tentatives des Juifs de se rendre maîtres de l'Amérique).
En 1922, Hitler installa un portrait grandeur nature de Ford derrière son bureau au siège de l'organisation nazie de Munich. tandis que sa salle d'attente contenait de multiples copies de la série de pamphlets de Ford, » Le Juif international, » traduits en allemand. Il a même offert de prêter à Ford quelques-unes de ses troupes d'assaut pour soutenir ses ambitions présidentielles. En retour, Hitler espérait que le riche magnat de l'automobile financerait son jeune mouvement nazi naissant. Il n'est pas certain que cela se soit produit, bien que nous sachions qu'en 1939, Ford envoya  à Hitler un chèque de 50 000 dollars pour son anniversaire.
Cependant, en posant la première pierre de la nouvelle usine Ford de Cologne en 1929, Henry Ford déclara joyeusement : «  Ce dont l'Europe a besoin, c'est de dirigeants", une déclaration que la plupart des auditeurs ont compris signifier des dictateurs dans le moule de l'homme fort italien Benito Mussolini et, rétrospectivement, des totalitaires tels qu' Adolf Hitler."
m gosset
m gosset

Messages : 3200
Date d'inscription : 29/01/2011
Age : 75
Localisation : UK. / Londres

Revenir en haut Aller en bas

Louis Renault , Andre Citroen et Henry Ford  Empty Re: Louis Renault , Andre Citroen et Henry Ford

Message  m gosset Sam 12 Mar - 12:26

Bonjour a tous ,

Pour completer cet article sur Renault , Citroen et Ford ,voici une photo:

Louis Renault , Andre Citroen et Henry Ford  Ab10

... faisant partie d' un jeu de Cartes Postales illustrant les usines Ford en 1917 ,   en provenance de notre ami John Foley :

Cette photo étonnante montre un parc de 1000 voitures représentant  le tiers d' une production journalière record atteinte  en 1916 !

Les autres photos montrent le detail d'une usine ultra-moderne , d' il y a cent ans .
Dommage que les photos de Javel aient disparu.

Merci a John !

MG
m gosset
m gosset

Messages : 3200
Date d'inscription : 29/01/2011
Age : 75
Localisation : UK. / Londres

Revenir en haut Aller en bas

Louis Renault , Andre Citroen et Henry Ford  Empty photo

Message  tréfle Sam 12 Mar - 16:57

woah quelle sublime photo impressionnant toute ces voiture

tréfle

Messages : 832
Date d'inscription : 29/03/2015

Revenir en haut Aller en bas

Louis Renault , Andre Citroen et Henry Ford  Empty Re: Louis Renault , Andre Citroen et Henry Ford

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum