Amicale 5HP
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment : -50%
-50% Nike Jordan Air 200E
Voir le deal
67.47 €

Pierre Louys : un diable d’ homme ! –Fabien Sabates - Citropolis (Juil.99)

2 participants

Aller en bas

Pierre Louys : un diable d’ homme ! –Fabien Sabates - Citropolis (Juil.99) Empty Pierre Louys : un diable d’ homme ! –Fabien Sabates - Citropolis (Juil.99)

Message  m gosset Dim 16 Jan - 18:43

Bonsoir a tous

Pierre Louys : un diable d’ homme ! –Fabien Sabates - Citropolis (Juil.99) L41611


Voici un article sur Pierre Louys  un personnage extraordinaire qui a  profondément marqué l' histoire de Citroën.


ARTICLE 2 : L'HOMME-ORCHESTRE
Poursuivons la vie et la carrière passionnante de cet artiste, incroyable touche-à-tout, à la fois auteur, dessinateur, photographe et modèle à qui la pub doit tout.

Après l'épisode que l'on pourrait intituler “Rencontre dans l'escalier”, Citroën et Pierre Louys se virent tous les jours et finalement devinrent amis, amis proches, on pourrait presque dire intimes. On sait l'importance que Citroën attachait à la communication ; ce choix d'un directeur de la publicité sur un coup de tête montre son exceptionnelle intuition dans l'art de bien s'entourer.
Dans ses souvenirs sur André Citroën, Rocherand, dans un trop court chapitre réservé à la publicité (où d'ailleurs pas une seule fois le nom de Pierre Louys - qu'il avait surnommé “l'Éminence grise” de Citroën – n'est cité) apporte quelques précisions qui ne sont pas à négliger. Par exemple : De 1925 à 1930, mes camarades de la publicité et moi-même, nous étonnions parfois de l'insistance que le Patron mettait à faire ressortir son œuvre industrielle presqu'au détriment des produits qu'il fabriquait.
Il y eut des annonces magnifiques d'ailleurs qui exaltaient la conception de l’usine, son importance, sa puissance... et où il n'était pas question de la qualité des voitures
Une position assez logique prise par Citroën car il est vrai que les voitures qu’il construisit avant la Traction n'avaient que peu de différences avec celles de la concurrence, moteur flottant et tout-acier excepté.
Bien souvent, écrit encore Charles Rocherand, nous nous amusions à comparer les descriptions des catalogues Citroën, Renault, Peugeot. On aurait pu interchanger les textes sans les retoucher. Dans ces conditions, Il était difficile de mettre en avant d'une façon originale les avantages spéciaux d'une Citroën puisqu'ils étaient inexistants.
Alors qu'en évoquant son œuvre industrielle, le Patron exploitait un filon magnifique dont il sut tirer tout le parti possible.
Ensuite, l'auteur dans son récit, narre un moment palpitant, le regard que Citroën portait sur les projets. Écoutons-le : Je le revois encore examinant le bon à tirer d’une page ! Debout derrière son bureau, il jetait - un regard rapide sur la maquette. Elle était photographiée ! La plus petite erreur, celle qui nous avait échappé à tous, il l'apercevait aussitôt et nous n'étions pas fiers. Quand quelque chose n'allait pas, André Citroën dictait ses instructions précises et gare à celui qui ne les respectait pas !
Grossissez cette phrase ; mettez un point ici, le capot de cette voiture est à revoir. Enlevez-moi cet argument, remplacez-le par ce- lui-ci... Et, continue Rocherand, son crayon soulignait, supprimait, modifiait. En sortant de son bureau nous étions exactement fixés. C'était clair, rien ne paraissait sans l'aval de Citroën.

LOUỲS, HOMME-ORCHESTRE : DESSINATEUR
Pierre Louÿs qui n'échappa pas à la règle de penser “à la Citroën” fut peut-être la plus belle “trouvaille” du Patron. Et Louÿs allait devenir un homme-orchestre. Pour commencer, au début en tout cas, il dessinait presque tout lui-même : cul-de-lampe des divers discours du Patron, menus, papiers à en-tête des diverses Missions et autre Compagnie transafricaine, cartes d'invitations diverses, affiches, catalogues, pancartes, panneaux publicitaires, boîtes de jouets, calicots des vitrines d'exposition, etc. De quoi donner le vertige !
Et il ne laissait qu'à de rares occasions ses collaborateurs traiter à sa place certains sujets ; il ne s'y obligeait principalement que lorsqu'il partait en reportage ou que la situation l'exigeait. Son équipe réalisait principalement l'exécution de ses croquis

LOUYS, HOMME-ORCHESTRE : PHOTOGRAPHE
Mais le dessin n'est pas tout. Louÿs fut aussi un formidable photographe, au style très personnel, sensuel, délicat. Toutes ses images, même les plus banales, sont belles. Car Louys était sur les routes le plus souvent possible avec une caravane de Citroën, de deux à quatre voitures, quelques assistants dont le travail principal consistait à laver les autos et à préparer le matériel et les inévitables jolies filles qui participaient à ses compositions. On l'a dit c'est une rumeur qui courait dans l'usine et qui faisait des envieux — il honorait d'étreintes aussi furtives que champêtres les mannequins, histoire sans doute de mieux les connaître, en tout cas aucune ne s'en ait jamais plaint... au contraire. Ah, ces artistes !
Sa fille nous explique : Pour la publicité, il partait beaucoup en reportage avec de nombreuses voitures et il emmenait avec lui quelques mannequins féminins pour que les photos soient encore - plus attractives
Il se promenait beaucoup avec les voitures Citroën, des voitures qu'il adorait. Avec un grand sens de la démonstration, il sillonnait la France de long en large pour réaliser les photos les plus belles, les plus somptueuses, sans pour autant refuser de répondre aux questions des badauds sur les avantages de tel ou tel modèle. Pierre Louys était en somme un super représentant d'un genre très particulier. Il ne se forçait pas à rendre ses photos belles puis- qu’il aimait les voitures qu'il vantait

LOUỲS, HOMME-ORCHESTRE : MODÈLE
Être photographe ne suffit pas à Pierre Louys, il sera aussi modèle car il sait exactement l'endroit magique où il doit se mettre pour animer la photo. Au lieu d'expliquer ce qu'il veut à un mannequin qu’il faudrait emmener avec l'équipe, il préfère souvent le faire lui-même : économie de temps et d'argent. Et si c'est son assistant ou quelquefois l'une des filles qui appuie sur le déclencheur souple, la photo est signée Pierre Louys. C'est lui le metteur en scène, le créateur. On verra- ainsi Louÿs accompagner au fil de sa carrière tous les modèles de tourisme de la gamme Citroën, de la B 2 à la Traction avant.

CITROËN NE FAISAIT RIEN SANS PIERRE LOUỲS
Louys était totalement autonome dans son service. C'est lui qui décidait des opérations publicitaires, il en était le concepteur, l'animateur et le maître d'œuvre.
André Citroën ne faisant qu'entériner, avec le plaisir que l'on devine, les idées de ce précieux collaborateur. En grand patron, Citroën parlait beaucoup et souvent avec Pierre Louÿs et il le laissait libre de son inspiration, des sujets et de ses idées, bien que tout lui fut soumis pour acceptation. Au vu des résultats, on devine que le prix n'avait pas d'importance. Il avait naturellement toute confiance en Pierre Louÿs et quelques fois il se rendait chez lui, avenue Carnot.
Dans ces moments-là, sa fille, alors toute petite, n'avait que le droit de venir saluer d'une gracile révérence le monsieur dans le salon et vite tourner les talons pour s'en aller rejoindre sa nounou dans sa chambre laissant les grands parler de choses sérieuses.
"Citroën ne faisait rien sans mon père", dit-elle.Quitter Paris, retrouver sa nature et sa liberté de mouvement étaient deux des principaux facteurs vitaux qui lui permettaient de se ressourcer, de s'oxygéner le cerveau pour refaire le plein d'idées originales. Loujs était du type a ne jamais laisser sa pensée inactive et il mettait les longs trajets en voiture à profit pour élaborer de nouvelles stratégies publicitaires. Ne fallait-il pas sans cesse surprendre un homme tel que Citroën pour conserver ses faveurs et sa confiance. Et de retour dans son bureau, Louÿs déballait à ses collaborateurs attentifs mille idées neuves sur la communication ; on l'écoutait religieusement, l'auditoire était captif, motivé.
La réussite de la communication Citroën tient, non seulement au talent, mais aussi au charisme de Pierre Louÿs qui, ajouté à celui du Patron, lui attira le dévouement total de ses collaborateurs. Les Michelin bénéficièrent de cette exceptionnelle image de marque qui sera l'empreinte de la société des décennies durant, et malgré les mutations imposées par Delpire, puis par Séguéla, un certain public reste encore sensible au passé magique de la marque et à ses anciens arguments publicitaires.


UN INCROYABLE TOUCHE-À-TOUT

L'inspiration, les innovations et les travaux de ce touche-à tout seront révolutionnaires, le mot n'est pas trop fort pour une fois, largement en avance sur leur temps au point qu'ils feront école et qu'ils transformeront irrémédiablement la communication d'entreprise
. Pour ne pas fatiguer le lecteur par an amoncellement d'exemples qui transformeraient ce chapitre su un vaste capharnaüm publicitaire piochons-en quelques-uns dans l'avalanche d’œuvres laissées par Pierre Louys, sans ordre précis.
Pierre Louys est l'auteur du dessin final du logo de la marque. Avant lui le Double-Chevron était trituré sur chaque publication ; avec lui plus question de le maltraiter, il le voulait immuable identique partout dans le monde, respecté comme un symbole religieux sorte de svastika a adorer avant l'heure
Ce rêve ne se réalisa qu'à moitié ; de nombreux imprimés laisserons passer un logo pas tout à fait conforme à l'original.
Il créa la plupart des publicités qui paraîtront dans la presse en en dessinant lui-même le sujet principal.
On lui doit également d'avoir inspiré, dirigé, et dans de nombreux cas dessiné, les publicités en couleurs parues entre 1920 et 1924 dans les magazines automobiles, dont certaines spécifiques à l'étranger (Nous pensons principalement à Omnia pour la France).
La plupart des 4 428 imprimés publiés et des 25 000 photographies référencées entre 1919 et fin 1934, sont dus à Pierre Louÿs et à son équipe. Faites un compte rapide, à raison de six jours de travail par semaine, sans vacances, ces quatorze années représentent un imprimé et cinq bonnes photos par jour de travail ! Sans compter le reste ! Diable d'homme tout de même !
Il est statistiquement difficile de dire combien de publicités Pierre Louys dessina personnellement sur les quelques 1500 annonces différentes parues – en France — entre 1920 et 1934. D'après nos études, nous pensons qu'un quart à coup sûr sont de sa main, plus celles qu'il inspira, plus certaines pubs étrangères non encore répertoriées car difficiles à retrouver.

DES CALENDRIERS AUX ALMANACHS... CITROËN MÈNE À TOUT
Il ne faut pas oublier non plus la création de l'Almanach Citroën (1932-1935) pour lequel Louÿs réalisa de nombreux dessins charmants et, naturellement, les diverses éditions du Bulletin Citroën (1923-1933, France et Exportation) dont il supervise toute la conception et la réalisation : dessins, composition, maquette, jusqu'aux prises de vues des nombreuses photos inédites qu'on y trouve.
C'est encore lui qui eut l'idée des calendriers Citroën. Il fallait qu'ils soient à l'image de ce que faisait l'usine, différents, uniques, démesurés, surprenants. Ils le furent ! Au format 21x29,5 cm, ils comprenaient 365 pages une par jour (plus une pour l'année 1932, bissextile).
Ces pages furent imprimées par 16 sur de larges feuilles de 60 grammes d'un papier de qualité inférieure, chaque section de 8 pages, ou cahier porte un numéro spécifique pour le reconnaitre il y en a 46.
Quarante-six cahiers de 8 pages, donc de 8 jours soigneusement mélangés pour, qu’une fois assemblés, les diverses couleurs s'alternent. L'impression est faite en bichromie, c'est-à-dire un noir et une couleur d'accompagnement. On trouve en tout six couleurs : bistre, vert, rouge foncé, marron et violacé. Chaque photo comporte un cartouche où sont inscrits en capitales le jour et la date mais pas l’année ; enfin une légende donne une indication précise sur la photo (lieu, personnes, événements...). Ces calendriers alternent des photos spécifiquement faites pour l'occasion utilisant les modèles Citroën en cours et des photos tirées des archives Citroën montrant toutes les activités de la marque : concessions, engrenages croisières, tentatives de records
Publicité, visite d’usines, concessions et naturellement quelques photos du Patron et de sa famille.
 La diffusion de ces calendriers imprimés par Georges Lang fut faite par les concessions, dans les papeteries et aussi par quelques annonces parues dans la presse. Concernant le calendrier 1933, nous avons relevé cet entrefilet, paru le11 décembre 1933 dans L'Œuvre, sous le titre “Le calendrier Citroën 1933” : » Pour gagner une 8 CV participez au concours des plus belles images. L'éphéméride Citroën 1933 avec ses 365 photographies est le plus artistique recueil des sites touristiques de France. Chaque acheteur pourra participer à son Concours des plus belles Images, qui consiste à choisir les 10 plus belles photographies, à les classer par ordre de préférence ».
Les plus belles images seront déterminées par le nombre de suffrages recueillis et l'heureux gagnant recevra une 8 CV Citroën. Un règlement détaillé du concours est joint à chaque calendrier, en vente chez les Agents Citroën et dans les principales papeteries. Prix 20 francs.”
On ne sait pas qui gagna la voiture ni quel fut le classement...
Le premier calendrier Citroën fut entrepris en 1930 pour paraître en 1931, le dernier ne fut pas distribué. Les photos en furent prises pendant l'été et l'automne- ne 1934, de juin à septembre. Il fut maquetté et imprimé sur les presses Lang pendant le Salon mais il semble bien qu'il ne fut ni assemblé, ni distribué. En effet, de ce calendrier 1935, seuls quelques cahiers incomplets furent récupérés par Pierre Louys. Jusqu'à preuve du contraire, ce sont les seules traces connues de ce calendrier 1935.

Quant aux Almanachs Citroën, il sont vendus en concession, en librairies mais aussi dans les cinémas ! A ce sujet, M.- Ferret, concessionnaire de Macon, en vendit ainsi plus de 1 000 dans les cinémas de sa ville, au grand étonnement du service propagande qui constata que c'était la - moyenne de vente normale pour une ville à la population trente fois plus importante !

La suite au prochain numéro

ANNEXES :
Pierre Louys : un diable d’ homme ! –Fabien Sabates - Citropolis (Juil.99) Louys110

Pierre Louys : un diable d’ homme ! –Fabien Sabates - Citropolis (Juil.99) Louys510


Pierre Louys : un diable d’ homme ! –Fabien Sabates - Citropolis (Juil.99) Louis110


Pierre Louys : un diable d’ homme ! –Fabien Sabates - Citropolis (Juil.99) Louys210
Source : http://leroux.andre.free.fr/pierrelouys.htm



Pierre Louys : un diable d’ homme ! –Fabien Sabates - Citropolis (Juil.99) Plouis12
Source : Citroen 5HP, B. Laurent

Bonne visite !
MG


PS : Comme indique en debut de cet article , ceci est l' Article No 2 sur ce sujet ... et apparemment , il y avait " une suite au prochain numero " ; Si vous avez copies de ces articles ( Citropolis N° 2, février mars 1997 et N° 15 mai juin 1999 et  No 17 ou 18 ?) , merci me les copier. MG


Dernière édition par m gosset le Mer 9 Mar - 8:32, édité 2 fois
m gosset
m gosset

Messages : 3194
Date d'inscription : 29/01/2011
Age : 75
Localisation : UK. / Londres

Revenir en haut Aller en bas

Pierre Louys : un diable d’ homme ! –Fabien Sabates - Citropolis (Juil.99) Empty Re: Pierre Louys : un diable d’ homme ! –Fabien Sabates - Citropolis (Juil.99)

Message  m gosset Mar 8 Mar - 13:01

Bonjour a tous

Le Pere Noel est de retour : Notre ami Robert Vriet vient de trouver et de nous envoyer les  autres articles parus dans Citropolis sur ce personnage fascinant .

Voici donc la collection complete de ces articles dans les numeros 1 et 2 de 1997 et 15 a 18 de 1999.

Bonne visite et un tres grand merci a Robert !
MG



CITROPOLIS no 1 :

Pierre Louys : un diable d’ homme ! –Fabien Sabates - Citropolis (Juil.99) 1b10

Pierre Louys : un diable d’ homme ! –Fabien Sabates - Citropolis (Juil.99) 2b10


CITROPOLIS no 2 :

Pierre Louys : un diable d’ homme ! –Fabien Sabates - Citropolis (Juil.99) 3b10

Pierre Louys : un diable d’ homme ! –Fabien Sabates - Citropolis (Juil.99) 4b10


CITROPOLIS no 15 :

Pierre Louys : un diable d’ homme ! –Fabien Sabates - Citropolis (Juil.99) 5b10

Pierre Louys : un diable d’ homme ! –Fabien Sabates - Citropolis (Juil.99) 6b10


Pierre Louys : un diable d’ homme ! –Fabien Sabates - Citropolis (Juil.99) 7b10

Pierre Louys : un diable d’ homme ! –Fabien Sabates - Citropolis (Juil.99) 8b10



CITROPOLIS NO 16:

Pierre Louys : un diable d’ homme ! –Fabien Sabates - Citropolis (Juil.99) Img_e679

Pierre Louys : un diable d’ homme ! –Fabien Sabates - Citropolis (Juil.99) Img_e680

Pierre Louys : un diable d’ homme ! –Fabien Sabates - Citropolis (Juil.99) Img_e681

Pierre Louys : un diable d’ homme ! –Fabien Sabates - Citropolis (Juil.99) Img_e677

Pierre Louys : un diable d’ homme ! –Fabien Sabates - Citropolis (Juil.99) Img_e678

Pierre Louys : un diable d’ homme ! –Fabien Sabates - Citropolis (Juil.99) Img_e612


CITROPOLIS NO 17:

Pierre Louys : un diable d’ homme ! –Fabien Sabates - Citropolis (Juil.99) 15b10

Pierre Louys : un diable d’ homme ! –Fabien Sabates - Citropolis (Juil.99) 16b10

Pierre Louys : un diable d’ homme ! –Fabien Sabates - Citropolis (Juil.99) 17b10

Pierre Louys : un diable d’ homme ! –Fabien Sabates - Citropolis (Juil.99) 18b10

Pierre Louys : un diable d’ homme ! –Fabien Sabates - Citropolis (Juil.99) 19b10

Pierre Louys : un diable d’ homme ! –Fabien Sabates - Citropolis (Juil.99) 20b10

Pierre Louys : un diable d’ homme ! –Fabien Sabates - Citropolis (Juil.99) 21b10

Pierre Louys : un diable d’ homme ! –Fabien Sabates - Citropolis (Juil.99) 22b10

Pierre Louys : un diable d’ homme ! –Fabien Sabates - Citropolis (Juil.99) 23b10

Pierre Louys : un diable d’ homme ! –Fabien Sabates - Citropolis (Juil.99) 24b10


CITROPOLIS No 18:

Pierre Louys : un diable d’ homme ! –Fabien Sabates - Citropolis (Juil.99) 25b10

Pierre Louys : un diable d’ homme ! –Fabien Sabates - Citropolis (Juil.99) 26b10

Pierre Louys : un diable d’ homme ! –Fabien Sabates - Citropolis (Juil.99) 27b10

Pierre Louys : un diable d’ homme ! –Fabien Sabates - Citropolis (Juil.99) 28b10

Pierre Louys : un diable d’ homme ! –Fabien Sabates - Citropolis (Juil.99) 29b10

Pierre Louys : un diable d’ homme ! –Fabien Sabates - Citropolis (Juil.99) 30b10


Dernière édition par m gosset le Mer 9 Mar - 18:28, édité 2 fois
m gosset
m gosset

Messages : 3194
Date d'inscription : 29/01/2011
Age : 75
Localisation : UK. / Londres

Revenir en haut Aller en bas

Pierre Louys : un diable d’ homme ! –Fabien Sabates - Citropolis (Juil.99) Empty Re: Pierre Louys : un diable d’ homme ! –Fabien Sabates - Citropolis (Juil.99)

Message  Fer Mar 8 Mar - 16:48

Merci Michel
Fer
Fer

Messages : 2223
Date d'inscription : 12/04/2010
Age : 60
Localisation : Limbourg Pays-Bas

m gosset aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

Pierre Louys : un diable d’ homme ! –Fabien Sabates - Citropolis (Juil.99) Empty Re: Pierre Louys : un diable d’ homme ! –Fabien Sabates - Citropolis (Juil.99)

Message  m gosset Mar 10 Mai - 19:54

Bonsoir a tous

Desole , peu de 5HP ,ici ; mais notre ami Robert Vriet nous adresse cet autre article concernant Pierre Louys faisant le tour de Corse en Traction Avant en 1934 ;Il avait vraiment un job en or !

Bonne Lecture
Merci Robert

MG

Pierre Louys : un diable d’ homme ! –Fabien Sabates - Citropolis (Juil.99) Corse_11

Pierre Louys : un diable d’ homme ! –Fabien Sabates - Citropolis (Juil.99) Corse_10

Pierre Louys : un diable d’ homme ! –Fabien Sabates - Citropolis (Juil.99) Corse_12

Pierre Louys : un diable d’ homme ! –Fabien Sabates - Citropolis (Juil.99) Corse_18

Pierre Louys : un diable d’ homme ! –Fabien Sabates - Citropolis (Juil.99) Corse_17

Pierre Louys : un diable d’ homme ! –Fabien Sabates - Citropolis (Juil.99) Corse_16

Pierre Louys : un diable d’ homme ! –Fabien Sabates - Citropolis (Juil.99) Corse_19

Pierre Louys : un diable d’ homme ! –Fabien Sabates - Citropolis (Juil.99) Corse_20
m gosset
m gosset

Messages : 3194
Date d'inscription : 29/01/2011
Age : 75
Localisation : UK. / Londres

Revenir en haut Aller en bas

Pierre Louys : un diable d’ homme ! –Fabien Sabates - Citropolis (Juil.99) Empty Re: Pierre Louys : un diable d’ homme ! –Fabien Sabates - Citropolis (Juil.99)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum